Découvrez la biographie des finalistes en lice pour une reconnaissance lors de la cinquième édition de la Soirée Saphir qui aura lieu le samedi 11 mai 2019 au pavillon Excentricité de La Cité à Ottawa à 17 h 30.

Saphir rare – Engagement communautaire

Pascale Bazinet

Femme d’affaires impliquée dans la communauté francophone de la région d’Orléans.

En tant que Directrice, soutien à la direction générale de la Caisse populaire Trillium, elle contribue à l’épanouissement de la communauté francophone en créant et en offrant des services en français, à la communauté mais particulièrement aux jeunes des écoles avoisinantes ainsi qu’aux entreprises de la région.

Pour ce faire, elle :

  • a présidé le Conseil d’administration de la Caisse étudiante de l’École secondaire catholique Garneau;
  • préside le Conseil d’administration de la zone d’amélioration commerciale du Cœur Saint-Joseph;
  • est membre active de la chambre de commerce de l’Est d’Ottawa.

La reconnaissance de son engagement a été soulignée par la province de l’Ontario qui lui a décerné le prix Femme chef de file en développement communautaire 2018.

Marie-Jennyne Mayard

Originaire d’Haïti, cette femme aux multiples talents a travaillé et a réussi à créer une francophonie ontarienne plus inclusive. Depuis plusieurs années, son implication et son engagement communautaire sont très étendus mais on la reconnaît surtout pour avoir fondé le Festival Kompa Zouk Ontarioqui a reçu plusieurs distinctions de la province.

Elle s’est de plus impliquée dans une multitude d’entreprises, entre autres :

  • fondatrice de l’organisme BDESCO — Bureau de développement économique et social caribéen de l’Ontario;
  • directrice générale et cofondatrice de BLEIV Canada;
  • fondatrice de la Fondation des sourds et muets en Haïti;
  • animatrice culturelle à la radio CKUT;
  • conseillère au comité de Vision Mondiale Canada;
  • conseillère au Comité francophone pour la diffusion des artistes francophones et francophiles — Maroc.

Joëlle Roy

Détentrice d’un doctorat en Études francophones à l’Université de la Louisiane à Lafayette. C’est une Franco-Ontarienne originaire du Témiscamingue ayant à cœur la promotion de la langue française en Ontario. Elle fait carrière comme artiste et auteure compositrice (elle en est à son quatrième CD et a écrit un roman), elle participe activement au développement et au maintien du patrimoine et de la culture franco-ontarienne en Huronie.

En plus d’une multitude d’autres tâches, elle :

  • participe à des œuvres caritatives auprès des familles dans le besoin;
  • est directrice générale de la meute culturelle de la Lafontaine;
  • est animatrice à la radio communautaire;
  • est écrivaine à la pige pour le journal communautaire;
  • Son premier roman Xman est backen Huronie(2010) a été mis en candidature pour le prix Trillium.

Anouk Tremblay

Grande francophone et visionnaire qui est reconnue pour son engagement communautaire.

Ayant vécu ses jeunes années à Kapuskasing dans une communauté francophone, elle réalise lors de son déménagement dans la région de Kemptville qu’il y a une carence importante de services pour la communauté francophone.

Mère de trois enfants, elle s’implique à fond au sein de la communauté afin d’améliorer ces services et pour ce faire, elle s’est engagée entre autres dans les domaines suivants :

  • membre du conseil d’école Sainte-Marguerite-Bourgeois, ensuite trésorière et présidente;
  • conseillère scolaire au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE);
  • a travaillé à l’obtention d’une école de la maternelle à la 12eannée à Kemptville;

Elle est un précieux atout pour la communauté francophone de Kemptville où elle continue à œuvrer et à se battre pour accroître les services offerts en français.

Saphir rare – Professionnelle

Fayza Abdallaoui

Algérienne née en Suisse et ayant vécu 15 ans en France avant d’immigrer au Canada, Fayza Abdallaoui est une membre active de la communauté francophone diversifiée de l’Ontario. Elle est la fondatrice de Next Level-Impact Consulting et la présidente du conseil d’administration du Mouvement ontarien des femmes immigrantes francophones (MOFIF), en plus de contribuer à la croissance économique, à la santé et à l’engagement civique des femmes dans un contexte minoritaire.

Entrepreneure, consultante, animatrice, conférencière, enseignante et bénévole, elle passe ses journées (et ses nuits) à travailler avec des partenaires et des organisations afin de mettre en place des services et des projets qui soutiennent le développement économique et social des femmes, des jeunes et des immigrés. Elle prépare le lancement d’une coopérative de femmes traiteures et prépare des actions afin de promouvoir l’éducation financière et l’investissement.Mariée et demeurant à Mississauga, elle a un fils âgé de 10 ans.

Fabienne L’Abbé

Femme dynamique qui a su faire une différence pour la culture et la communauté francophone de l’Ontario.

Dès l’adolescence, Fabienne s’est mise à se questionner sur son identité culturelle. Née de parents québécois mais ayant grandi en Ontario, elle se reconnaissait de moins en moins dans les propos télévisuels québécois et s’est vite rendu compte que c’est à la télévision qu’elle voulait faire une différence pour créer du contenu à l’image des Franco-Ontariens et de leur réalité. Elle s’est jointe à l’équipe de l’émission culte VOLTen 2005 et s’est plongée dans l’univers des jeunes comme recherchiste, d’abord, avant de toucher aux autres facettes de la production comme animatrice et réalisatrice sur divers projets.

    Sa carrière en télé a été propulsée grâce à des créations comme Ruby, Le Rêve de Champlain, FLIP, L’Algorithme,Fliptubeuret plus récemment, FLIPPONS 2018, la toute première revue de l’année 100% franco-ontarienne. Première lauréate franco-ontarienne d’un Prix Gémeaux pour VOLTen 2008, Fabienne cumule aujourd’hui plus de 10 nominations pour les émissions de télé franco-ontariennes sur lesquelles elle œuvre depuis les 15 dernières années. La conception de projets qui vont contribuer au développement de l’identité culturelle de la jeunesse franco-ontarienne, c’est sa passion, et c’est ce qui la motive tous les jours dans son rôle de productrice en contenu jeunesse chez TFO.

Linda Savard

Femme d’action et de vision, cette Franco-Ontarienne s’est battue au cours des huit dernières années pour assurer une éducation francophone de qualité pour nos élèves.

Tout en dirigeant le cabinet AXION, une entreprise-conseil en gestion, planification stratégique et gouvernance, elle a présidé de main de maître le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CÉPÉO) et s’est impliquée dans maints domaines communautaires dont, entre autres, les suivants:

  • mise sur pied du Centre multiservices francophone de l’Ouest (CMFO) et La Maison de la Francophonie d’Ottawa;
  • experte-conseil bénévole pour la mise sur pied de La Maison de la francophonie de Toronto;
  • membre du conseil d’administration du Festival franco-ontarien;
  • présidente de la Chambre économique de l’Ontario;
  • administratrice au conseil d’administration de l’Hôpital Montfort;
  • membre du Comité consultatif du recteur pour les programmes et les services en français – Université d’Ottawa.

De plus, elle fut lauréate de plusieurs prix au cours de sa carrière.

Christine Sigouin

Professionnelle dynamique, engagée et passionnée qui s’investit pleinement à appuyer des causes qui lui tiennent à cœur et à réaliser des initiatives dont peut bénéficier sa communauté.

Depuis 1992, elle s’est impliquée dans une multitude de projets qui ont fait grandir la communauté franco-ontarienne. Un de ses plus beaux fleurons fut la mise sur pied de la Fondation de la Cité collégiale pour le plus grand collège d’arts appliqués et de technologie de langue française de l’Ontario dont elle a occupé le poste de directrice générale de 1998 à 2004. Au cours des 15 dernières années, elle a relevé des défis importants à titre de présidente-directrice générale de la Fondation de l’Hôpital Montfort. Parmi certains de ses grands accomplissements, mentionnons les suivants :

  • Campagne de financement majeure de 10M $ par la Fondation Montfort pour le Nouveau Montfort – l’hôpital universitaire francophone de l’Ontario
  • Officialisation de la chanson de Paul Demers et Francois Dubé Notre Place par Queen’s Park comme hymne provincial des Franco-Ontariens
  • Spectacle du 20e anniversaire du grand rassemblement S.O.S. Montfort

Saphir rare – Jeunesse

Grace Busanga

Jeune femme dynamique, de fortes convictions et engagée au sein de la francophonie ontarienne.

Française d’origine congolaise arrivée au Canada en 2012, elle s’implique en siégeant au conseil d’administration de l’Association des étudiantes et des étudiants de La Cité, en tant que vice-présidente des finance et porteuse du projet de L’Excentricité, où elle découvre la cause franco-ontarienne. Son implication lui a permis de :

  • siéger au C.A. du Regroupement Affaires Femmes;
  • participer comme observatrice au Comité de la diversité et l’égalité des genres, présidé par Madame Isabelle Hudon, Ambassadrice du Canada en France, au G7 à Charlevoix;
  • travailler auprès de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario et de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français;
  • oeuvrer auprès de Coopératives et mutuelles Canada;
  • Devenir lauréate du Laurier « Jeune Leader de l’année » des Prix Bernard Grandmaître.

Maëva Leblanc

Jeune femme âgée de 27 ans d’origine française, d’un calme sidérant et d’une jovialité naturelle, elle est un atout important pour la francophonie ontarienne.

Forte de sa débrouillardise, de sa curiosité et de sa facilité à apprendre, elle travaille ardemment à mettre en lumière la francophonie dans la région d’Ottawa ainsi que partout en province. Voici certains des organismes au sein desquels elle a eu un impact :

  • Réseau Ontario en programmation et aux projets;
  • Festival franco-ontarien;
  • Festival de la Curd;
  • Franco-Fest de Hamilton;
  • Gala des Prix Trille Or;
  • Gala Saphir Midland 2018.

En tant qu’immigrante, elle a su s’adapter à la sensibilité francophone et aux organismes culturels et elle y participe activement et avec effervescence.

Lydia Philippe


Jeune élève âgée de 17 ans, voix forte et inspirante pour la jeunesse franco-ontarienne.

Tout en complétant sa 12eannée, elle s’engage sans relâche au service de sa communauté scolaire francophone et bien au-delà.

En plus d’être la porte-parole de la jeunesse franco-ontarienne lors de récents rassemblements, elle a œuvré, entre autres, en occupant les fonctions suivantes :

  • conseillère au gouvernement des élèves de son école;
  • participante au comité de la pastorale;
  • présidente du conseil exécutif de la FESFO.

Pour son aplomb et son message d’espoir, elle a été reconnue comme étant une des dix personnalités franco-ontariennes de l’année par TFO.

 Yasmine Zemni

Élève âgée de 16 ans qui a une affection particulière pour la langue française dont elle fait la promotion de façon exceptionnelle.

En tant qu’élève-conseillère au CÉPÉO, elle a su démontrer son leadership remarquable lors du congrès annuel de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones. En plus de siéger au conseil du CÉPÉO, elle :

  • préside le Sénat des élèves du CEPEO;
  • a été membre du Conseil consultatif ministériel des élèves de l’Ontario;
  • a été membre du Conseil jeunesse de circonscription pendant un an et elle a occupé le poste de personne-contact à l’interne pendant un an;
  • a été la personne-ressource pour la FESFO pour un mandat d’un an.
  • préside le Regroupement des élèves conseillers francophones de l’Ontario;
  • s participé au Parlement jeunesse franco-ontarien.

La valeur n’attend pas les années et elle est déjà récipiendaire de trois prix lors du gala Gisèle de l’École secondaire publique Gisèle-Lalonde.

Saphir rare – Personnalité féminine de l’année

Johanne Lacombe 

Cette Franco-Ontarienne a une énergie sans pareil et s’implique activement dans sa communauté.

Directrice générale du Patro d’Ottawa et mère de famille, elle trouve le temps de travailler auprès d’organismes francophones. Elle a partagé son expertise dans le domaine des services de santé, de l’éducation, des finances et en développement communautaire.

Elle a, entre autres, été et est toujours active au sein des organismes suivants :

  • conseillère scolaire puis présidente au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE);
  • vice-présidente des Caisses Desjardins Trillium/Orléans;
  • présidente du comité de vérification et d’éthique du Réseau local d’intégration des services de santé Champlain;
  • membre du conseil d’administration de Logement communautaire Ottawa;
  • présidente du Consortium Centre Jules-Léger.

Marie-Jennyne Mayard

Originaire d’Haïti, cette femme aux multiples talents a travaillé et a réussi à créer une francophonie ontarienne plus inclusive.

Depuis plusieurs années, son implication et son engagement communautaire sont très étendus mais on la reconnaît surtout pour avoir fondé le Festival Kompa Zouk Ontarioqui a reçu plusieurs distinctions de la province. Elle s’est de plus impliquée dans une multitude d’entreprises entre autres :

  • Fondatrice de l’organisme BDESCO — Bureau de développement économique et social caribéen de l’Ontario;
  • directrice générale et cofondatrice de BLEIV Canada;
  • fondatrice de la Fondation des sourds et muets en Haïti;
  • animatrice culturelle à la radio CKUT;
  • conseillère au comité de Vision Mondiale Canada;
  • conseillère au comité francophone pour la diffusion des artistes francophones et francophiles — Maroc.

Carole Nkoa

Carole Nkoa est une communicatrice passionnée et de principe qui défend le riche patrimoine culturel qu’est la francophonie. Depuis ses débuts chez Groupe Média TFO en juin 2010, Carole a occupé des postes de plus en plus prestigieux de leadership et de responsabilités en communications et relations communautaires. Aujourd’hui, directrice principale du secteur Marketing-Communications, elle excelle à sensibiliser le public sur la transformation remarquable de Groupe Média TFO, en articulant les valeurs centrales et le positionnement du groupe.

En plus de son rôle de communicatrice, Carole Nkoa siège au Comité consultatif francophone de l’Ontario de l’Honorable Caroline Mulroney. Elle a aussi ouvert Groupe Média TFO au marché international en lançant pour la première fois des émissions de TFO sur le marché américain et participe comme Chef des missions communautaires franco-ontariennes à défendre les opportunités de dialogue et les relations plus profondes entre des organisations et les publics qu’elle souhaite rejoindre, à la recherche de changements significatifs.  

Josée Vaillancourt

Une femme professionnelle dont il faut saluer son engagement dans la communauté franco-ontarienne ainsi que canadienne.

Son leadership exemplaire est un modèle à suivre. Elle travaille au développement de l’engagement citoyen chez les jeunes et elle sait motiver des bénévoles et des équipes d’employées et d’employés de façon respectueuse. Elle a participé bénévolement, et ce, de différentes façons, au sein des organismes suivants :

  • présidente du conseil d’administration du Festival franco-ontarien;
  • secrétaire du conseil d’administration de la Compagnie des Cent-Associés francophones;
  • oeuvrer au conseil d’administration de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario;
  • participé au conseil de direction de la Fédération culturelle canadienne-française;
  • siégé à un groupe de travail à la Fondation franco-ontarienne.